Francis PisaniFrancis Pisani enquête, suit et analyse les technologies de l’information et de la communication depuis la préhistoire (1994)

Francis Pisani enquête, suit et analyse les technologies de l’information et de la communication depuis la préhistoire (1994).

Piqué par la curiosité et l’envie de comprendre ce qu’il sentait important, il est allé s’installer dans la région de San Francisco (janvier 1996) où il a passé quinze ans à enquêter sur ce qui s’y faisait : l’émergence, le boom, le bust et la reprise. Un cycle complet à la suite de quoi il a trouvé que même à Silicon Valley on peut se répéter.

De retour en Europe (2010), il a lancé un tour du monde de l’innovationle projet Winch 5 -- 45 villes, 32 pays entre septembre 2011 et octobre 2012 - entièrement consacré à l'étude des conditions économiques, financières, culturelles et sociales du développement de l'innovation.

Il en a rapporté des enseignements sur les meilleures façons de la rendre possible, de l'encourager, de préparer individus, entreprises et nations à participer ainsi à la construction de leur propre futur. Une aventure fascinante qui lui a permis de rencontrer des gens audacieux, dotés d’une grande intelligence ou d’un grand cœur. Parfois les deux ensembles.

Il donne régulièrement conférences et séminaires sur ce sujet dans certaines entreprises françaises de poids : Bouygues Telecom, CapGemini, L'Oréal, SFR, SNCF, entre autres ainsi que dans des forums dans lesquels l’assistance est passionnée.

Convaincu que l’amélioration de nos villes et de la démocratie locale est un enjeu technologique et social majeur, Francis Pisani s’est ensuite lancé dans une nouvelle série d’enquêtes – un tour du monde en plusieurs étapes nommé Participolis - sur les villes intelligentes ou qui s’efforcent de l’être : 20 villes entre janvier 2014 et avril 2015.

Il le conçoit comme une tension constante entre deux pôles d’un même problème : CitySmarting ou l’effort pour rendre les villes plus intelligentes grâce, notamment aux technologies de l’information et Participolis, le fait qu’un meilleur futur pour nos villes ne peut émerger que de notre participation à leur conception et à leur gestion.

Ses articles et chroniques ont été publiés par plus de 100 médias sur quatre continents dont Le Monde, El País (Madrid), Reforma (Mexico), The Next Web (Amsterdam) et Folha de São Paulo (Brésil).

Il enseigne aussi à la Paris School of International Affairs de l'Institut d'Études Politiques de Paris et à la WebSchoolFactory. Il a donné des cours à l'Université de Berkeley et à l'Université de Stanford et participe en tant qu’expert au réseau Netexplo.

Francis Pisani a publié plusieurs livres dont Comment le web change le monde, l'alchimie des multitudes (Pearson) avec Dominique Piotet (2008 et 2011). Il sort le 18 mars prochain son nouveau livre : « Smart about cities : tisser les liens entre les villes de demain ».

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous recherchez des informations sur la situation en Ukraine liée au COVID-19 ?