Comité Agricole

Avec plus de 25% de ses membres acteurs des secteurs agricole et agrobusiness et dans un pays où le poids de l’agriculture est conséquent pour le PIB et pour l’export, la CCIFU soutient le dynamisme et la croissance de ces sociétés avec un comité particulièrement actif. Il s’adresse aux collaborateurs de sociétés membres travaillant dans les secteurs agricole et agrobusiness. Il instaure un dialogue régulier sur des problématiques qui intéressent aujourd’hui un grand nombre de nos membres. Il se réunit tous les 2 mois.

  • Une information régulière sur les sujets d’actualité agricole/agribusiness
  • Une approche structurée et de poids du dialogue avec les partenaires institutionnels
  • Des rencontres avec des experts du secteur

Animateur :

Jean-Jacques HERVE, président d’AGRIAUDIT JJ et vice-président de la CCIFU

Langue de travail : français/anglais

Contact : ndemianchuk(@)ccifu.com.ua

 

 

 

SECTEUR DE L'AGRICULTURE EN UKRAINE

 
 

Traditionnellement connue comme étant le « grenier à blé » de l’Europe, l’Ukraine devient le « panier alimentaire » du Monde avec ses 42,7 M ha de terres agricoles arables, représentant 30% de terres fertiles noires du monde, grâce à son climat favorable et la proximité des marchés clés.

En 2020, la production agricole a généré 11,4 % du PIB du pays et les produits agricoles ont constitué 21,8 Mds USD soit 44 % des exportations totales ukrainiennes.

Dans le classement 2019/2020, en volumes d’exportations à l’échelle mondiale, l’Ukraine est la première exportatrice d’huile de tournesol. Elle occupe la 2 ème place avec ses exportations de colza, de millet, d’orge, de pois, la 3 ème position avec les noix et le jus de pomme concentré. Enfin c’est la 4 ème exportatrice de maïs, de blé et de miel.

Les opportunités, que représente le potentiel agricole de l’Ukraine, attirent plusieurs grands groupes étrangers. Parmi les entreprises présentes en Ukraine se trouvent des groupes Français (Mas Seeds, Limagrain, Danone, Lactalis, etc.).

La réforme récente du marché foncier va créer de nouvelles opportunités pour les investisseurs. La libéralisation du marché des terres agricoles se déroulera en plusieurs étapes. En premier lieu, à partir du 1er juillet 2021, chaque Ukrainien pourra acheter au maximum 100 hectares des terres agricoles. La deuxième période de libéralisation prévoit qu’à partir du 1er janvier 2024 des entreprises ukrainiennes pourront acquérir jusqu’à 10 000 hectares.

Les entreprises et les citoyens étrangers pourront acquérir la propriété de terres agricoles (sous réserve de l'approbation d'une telle décision par un référendum, qui aura lieu dans les trois prochaines années). Cependant, des entités étrangères ont toujours la possibilité de louer et d’exploiter des terres agricoles.

Le potentiel et le développement rapide du secteur agricole ces dernières années entraînent une demande croissante pour de nouvelles technologies, des équipements plus performants, en créant de nouvelles opportunités pour les solutions agritech, la transformation alimentaire à valeur ajoutée, le développement des biocarburants etc.

 
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Accélérez votre business en Ukraine.