Interview  •  Prix de la Chambre

Découvrez le fort témoignage d'une de nos gagnantes : Oleksandra Balyasna, lauréate du prix 2021

Nous connaitrons bientôt le nom de la gagnante du Prix de la femme d'affaire Створено Жінками. En attendant, découvrez le fort témoignage d'une de nos gagnantes : Oleksandra Balyasna, lauréate 2021.

Oleksandra Balyasna , fondatrice de la marque Раненько , produit les vêtements pour bébés prématurés ???? ainsi que des rideaux, des positionneurs et des housses pour soins néonatals????‍⚕️qui rendent le séjour des petits dans les hôpitaux plus confortable.

Avec le début de la guerre à grande ampleur, elle a été obligée de modifier considérablement le mode de gestion de son entreprise.

« Notre site de production se trouve dans la région de Kyiv, l’entrepôt de tissus est à Kharkiv et les matériaux de remplissage sont stockés à Irpin. Dès que cela est devenu possible nous avons déménagé ???? à Rivné le bureau, les produits qui étaient dans les stocks et certains équipements.

Pendant les premières semaines, le problème le plus compliqué, c’était la logistique : les entrepôts de la société de transport ne fonctionnaient pas, les expéditions n’avaient pas lieu et les tissus achetés précédemment ne pouvaient pas arriver au point de destination. Seulement au bout d’un mois, le processus de livraison des composants et des produits a été plus ou moins réglés, les couturières sont revenues, l’usine où nous avions acheté une partie des matériaux a partiellement relancé son fonctionnement. Toutefois, certaines de nos collaboratrices se trouvent à l’étranger donc la production ne fonctionne pas à plein régime. C’est une question de sécurité des personnes et c’est une priorité.

Je craignais que le business ne puisse pas tenir plus de deux mois car une grande partie de la population a connu une baisse de revenus. Mais, à ma surprise, on recevait des commandes même dans les périodes les plus dures quand il y avait beaucoup ????de bombardements et d’attaques de roquettes.

Bien que le nombre d’accouchements prématurés ait doublé ou triplé à cause du stress, cela n’a pas provoqué de croissance de la demande. Aujourd’hui, pour beaucoup de parents, c’est la question de la survie aux abris anti-bombe, aux hôpitaux et dans des logements temporaires qui est primordiale et pas celle du confort (même si c’est très triste).

Nous continuons à recevoir des commandes malgré tout, nous achetons des tissus, la logistique fonctionne, mais tout est devenu plus cher et les délais de livraison ont augmenté.

Une partie des commandes est faite par ❤️ des fondations de bienfaisance et des associations.

Grâce aux donateurs, nous avons confectionné et transmis aux soins néonataux des produits pour 124 000 hryvnias. Nos positionneurs et nos housses pour incubateurs aident à rendre les soins des bébés plus pratiques et confortables pendant ces temps sombres.

Nous faisons également beaucoup de bénévolat et de travail social. Je suis présidente du conseil d’administration de l’Association des parents des enfants prématurés "Ranni ptachky", nous avons reçu et exécuté plus de 300 demandes des parents : trouver des ???? médicaments particuliers, des couches minuscules, des vitamines avec livraison dans les abris anti-bombes, organiser ???? l’évacuation de Kherson, habiller un enfant qui a fui avec sa maman et qui n’avait rien, et jusqu’aux besoins d’acheter des produits de base.

Avec nos partenaires internationaux, nous avons transmis des camions remplis de vêtements, de petites couettes et des moyens hygiéniques pour les bébés prématurés.

Bien que nos collaborateurs soient dispersés dans des villes et des pays différents, et que l’immeuble dans lequel se trouvait notre bureau ait été ???? fermé pendant 2 mois, nous continuons à payer 50% de loyer pour ces locaux. Nous envisageons de revenir et nous croyons que la guerre finira par notre victoire. Nous payons les impôts et les salaires — c’est notre contribution à l’économie de l’Ukraine.

Je vois que nous serons obligés de modifier partiellement notre assortiment pour nous adapter aux défis et aux besoins actuels. Je fais des projets avec précaution. »

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Accélérez votre business en Ukraine.