Communication - Presse  •  La Chambre  •  Prix de la Chambre

Durabilité de l'entreprenariat féminin en dépit de la guerre, des coupures d'électricité et de la délocalisation forcée : les finalistes du Prix de la Femme d'Affaires 2024 ont été annoncés lors de la sixième édition du concours.

La Chambre de commerce et d'industrie franco-ukrainienne a sélectionné les lauréates du Prix de la Femme d'Affaires 2024. Cette année, un record de candidatures a été atteint, et l'éventail des domaines d'activités des entrepreneuses va de la biotechnologie à la production de semences, en passant par la métallurgie et la couture.

  • Olga Lekova, ARTSTUDIOLEO, a remporté la première place, un voyage à Paris et 150 000 UAH pour le développement de son projet Recast plastic, qui produit des meubles pour les abris à partir de plastique recyclé. L'histoire de sa marque a commencé en 2014, lorsque Olga a déménagé de Donetsk à Kyiv et a fondé ARTSTUDIOLEO. En 2022, Olga a décidé d'utiliser les ressources de manière responsable et de créer quelque chose de significatif pour la société, en particulier en cette période difficile qu'est la guerre, et c'est ainsi qu'est née la startup Recast Plastic, qui transforme les déchets plastiques en meubles stylés et fonctionnels. "Notre mission est de créer des meubles qui ne sont pas seulement fonctionnels, mais qui contribuent également à préserver l'environnement", explique Olga Lekova. - Nous pensons que chaque objet que nous créons rend le monde meilleur. Recast Plastic vise à devenir un leader dans le domaine du design écologique, en inspirant d'autres personnes à utiliser les ressources de manière responsable et à respecter l'environnement. 
     
  • Maryna Korshevnyuk, fondatrice d'Apixmed, a remporté la deuxième place, 100 000 UAH et le coaching de Forvis Mazars dans le cadre du programme X Factory. Il s'agit d'une entreprise biomédicale innovante qui introduit les dernières technologies dans la pratique clinique.  La guerre en Ukraine a entraîné des défis importants, mais l'entreprise a pu s'adapter et poursuivre son travail grâce au dévouement de son équipe et au soutien de partenaires internationaux. "Nous utilisons les technologies les plus avancées, telles que l'intelligence artificielle et la bio-informatique, pour améliorer la qualité des soins médicaux et les processus du système de santé", explique Maryna. - Notre vision est de créer une plateforme intégrale qui réunira les patients et les professionnels de la santé, en fournissant des soins médicaux efficaces et personnalisés.  Aujourd'hui, nous consacrons une part importante de nos ressources au soutien des anciens combattants et des personnes touchées par la guerre."
     
  • La troisième place, 100 000 UAH de Michelin et un chèque de 50 000 UAH du Crédit Agricole, a été remportée par Anna Pavlus, WHEELNY, qui produit des vêtements adaptés pour les personnes à mobilité réduite qui se déplacent en fauteuil roulant. L'histoire de la marque a commencé en 2016, lorsqu'Anna a subi une lésion de la moelle épinière et a été contrainte de se déplacer en fauteuil roulant.  Anna s'est alors confrontée au problème des vêtements confortables et esthétiques pour les personnes en situation de handicap. En tant que styliste, elle a conçu le premier modèle pour elle-même : "Chaque modèle est soigneusement conçu en fonction de la position assise afin d'assurer un maximum de confort et de liberté de mouvement. WHEELNY s'efforce non seulement d'apporter du confort, mais aussi de mettre l'accent sur l'individualité. Un design élégant et une grande variété de styles permettent à chacun de trouver des vêtements qui mettent en valeur leur style personnel et leur donnent un sentiment de confiance en soi."
     
  • Le Prix du jury et 50 000 UAH ont été attribués à Danuta Kril, qui a créé la marque GUCULIYA, des céramiques noires fumées de Gavaretchyna. Le projet a officiellement été lancé en 2021, avec la création de la première collection nommée Hutsulia.Shadows. Elle s'inspire de l'atmosphère du film de Parajanov, "Les ombres des ancêtres oubliés", de vieilles maisons hutsul, de tables familiales éclairées à la bougie, de tons atténués, d'images fortes de personnes et de dialogues avec les ancêtres.

Danuta note : "J'ai eu la révélation que beaucoup de gens ne connaissaient pas la technologie unique des céramiques noires fumées. C'est devenu le symbole que je devais suivre la voie de la remise en question et de l'approfondissement de l'héritage ukrainien." Bien qu'elle ait grandi dans un environnement urbain ordinaire, Danuta s'est toujours sentie liée à ses racines. Elle se sent comme un canal qui transmet le lien entre les générations, alors que son intuition la conduit dans les profondeurs de la culture ukrainienne.

  • Le prix spécial Iron Woman, qui récompense une entrepreneuse travaillant dans un secteur extrêmement "non féminin", est décerné à Olga Melykh, dirigeante de Kvota, une entreprise qui fabrique des moules pour le plastique et fournit des services de transformation du métal et du plastique.

Par ailleurs, nos partenaires décernent des récompenses et des prix spéciaux à :

  • Natalia Olshanska, Famberry - technologies agricoles modernes et innovations dans la transformation biologique du cornouiller - 100 000 UAH de l'UKRSIBBANK
  • Tetiana Kovpak, Centre de la colonne vertébrale Postava - un établissement qui offre un traitement non chirurgical des maladies de la colonne vertébrale et des articulations - 100 000 UAH de CEMARK
  • Ivanna Bilous, Nasivanky - production artisanale de semences de légumes et de fleurs à pollinisation libre, nourriture de l'auteur - 100 000 UAH et 1 an de produits Yves Rocher.

"Cette année, nous sommes submergés par le nombre et la qualité des candidatures que nous avons reçues - 425", a déclaré Maud Joseph, directrice du CCIFU. "Cela montre la résilience et l'esprit d'entreprise des femmes ukrainiennes, même dans les moments les plus difficiles. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir ces femmes talentueuses et de contribuer à leur réussite". Cette année, l'initiative du Prix de la Femme d'Affaires est organisée pour la sixième fois. Lancé par la Chambre de commerce et d'industrie franco-ukrainienne (CCIFU), ce Prix vise à soutenir les femmes entrepreneuses qui continuent à gérer leur entreprise même en temps de guerre. 

Au cours de cette période, 1 100 femmes ont participé au concours et environ 35 lauréates ont reçu 1 550 000 UAH pour le développement de leur entreprise".  

Parmi les secteurs concernés, l'éducation (67 inscriptions), la mode (45 inscriptions) et l'alimentation (40 inscriptions) arrivent en tête. Les autres secteurs sont la restauration, l'industrie, l'agriculture, la médecine, le sport, les cosmétiques, les technologies de l'information, l'architecture et la construction, et bien d'autres encore.  La géographie des candidats est Kyiv (79 candidatures), suivie par Lviv (28 candidatures), Ivano-Frankivsk et Kryvyi Rih (16 candidatures chacune). La grande majorité des entreprises - 375 - employaient entre 1 et 10 personnes, 4 entreprises employant plus de 50 personnes.

Références :

Les entreprises dirigées par des femmes en temps de guerre

Plus de la moitié (59%) des nouvelles entreprises individuelles créées en Ukraine en 2024 étaient détenues par des femmes. Il s'agit d'une augmentation significative par rapport aux 57 % enregistrés en 2023.

Cette année, les femmes entrepreneuses ont créé plus de 43 000 entreprises individuelles, ce qui démontre une tendance constante à la hausse de leur activité économique.

Les domaines d'activité les plus populaires pour les femmes entrepreneuses individuelles sont :

  • Le commerce en détail : 68% des femmes entrepreneuses ont choisi ce secteur.
  • Les services aux particuliers : 89 % des femmes entrepreneuses travaillent dans ce secteur.
  • Services d'information : 63 % des entreprises dirigées par des femmes fournissent des services dans ce secteur.

A propos de la Chambre de commerce franco-ukrainienne (CCIFU) :

La Chambre de commerce franco-ukrainienne (CCIFU) est une organisation à but non lucratif qui promeut les relations d'affaires entre la France et l'Ukraine. La CCIFU offre une large gamme de services pour soutenir les entreprises françaises et ukrainiennes qui cherchent à pénétrer de nouveaux marchés.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Accélérez votre business en Ukraine.