La CCI franco-ukrainienne accompagnée de représentants de la communauté d'affaires française a rencontré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal le vendredi 10 juillet.

Les participants de la réunion : Ihor Petrashko, Ministre du développement économique, du commerce et de l'agriculture d’Ukraine, Arsen Avakov, Ministre de l'intérieur d’Ukraine, Etienne de Poncins, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en Ukraine, Bertrand Barrier, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-ukrainienne (CCIFU) et d'autres représentants des milieux d'affaires français en Ukraine.

S'adressant aux participants de la réunion, Denys Shmyhal a souligné que les relations entre l'Ukraine et la France ont un caractère particulier - les entreprises françaises sont l'un des plus grands employeurs en Ukraine et un investisseur important, et l'Ukraine est intéressée par une intensification de la coopération avec les entreprises françaises. “ Nous devons discuter des moyens de renforcer la coopération franco-ukrainienne dans le domaine économique avec la participation de vos entreprises, combinée aux opportunités que l'État ukrainien peut offrir en termes de soutien aux entreprises et aux investissements ”, a déclaré le chef du gouvernement ukrainien.

En outre, Denys Shmyhal a souligné l'importance pour l'Ukraine de coopérer avec la France en tant que l'une des économies les plus puissantes de l'Union européenne et membre du Format Normandie, ainsi que le rôle particulier de la Commission intergouvernementale mixte franco-ukrainienne sur la coopération économique en tant qu'instrument de coopération intergouvernementale. " Malheureusement, en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19, sa huitième réunion, prévue pour le 13 mars 2020 à Paris, a dû être reportée. Je pense que dès que la situation épidémiologique sera favorable, la Commission se réunira et poursuivra ses travaux, notamment sur le développement des projets et des domaines qui ont déjà été lances ", a déclaré le Premier ministre.

Denys Shmyhal a également assuré que le cheminement de l'Ukraine vers l'intégration européenne et euro-atlantique reste invariable, tout comme l'engagement de l'Ukraine en faveur des réformes systémiques, dont la mise en œuvre, assure Denys Shmyhal, aura un impact positif sur les conditions de travail des entreprises françaises en Ukraine. " Les autorités ukrainiennes ont un vif intérêt à attirer les entreprises, à mener un dialogue constructif et à créer les conditions les plus favorables aux affaires", a souligné le Premier ministre ukrainien.

Au cours de la réunion, les représentants de la communauté d'affaires française ont eu l'occasion de discuter avec les membres du gouvernement ukrainien des questions d'actualité concernant les activités des investisseurs en Ukraine et d'entendre les réponses à leurs questions.

Par ailleurs, les interlocuteurs ont mis l'accent sur la participation éventuelle des entreprises françaises à la privatisation des entreprises d'Etat ukrainiennes. " À ce jour, le Fonds de la propriété d'État de l'Ukraine a préparé environ 400 petites et moyennes entreprises à la privatisation. Ce processus de privatisation a déjà été déclenché et est en cours ", a déclaré le chef du gouvernement. " Aujourd'hui, nous sommes au seuil d'une privatisation à grande échelle. Nous n'avons pas précipité le processus en nous attendant à ce que la situation du marché s'améliore. La privatisation à grande échelle commencera par l'une des principales installations, l'hôtel Dnipro, et une dizaine de grandes entreprises pourraient être proposées à la privatisation cette année ".

En outre, Denys Shmyhal a informé les participants de la réunion qu'il s'attend à ce que la Verkhovna Rada nomme un vice-premier ministre pour les industries stratégiques la semaine prochaine. Selon le Premier ministre, la proposition correspondante a déjà été soumise à la Verkhovna Rada. "Le ministère des industries stratégiques sera également créé, ce qui aura certainement un impact positif sur le développement de l'économie et le climat d'investissement en Ukraine", a souligné Denys Shmyhal.

A leur tour, l'Ambassadeur de France en Ukraine, Etienne de Poncins, et le Président de la CCIFU, Bertrand Barrier, ont remercié Denys Shmyhal pour l'opportunité de dialoguer avec le gouvernement ukrainien et ont assuré que les entreprises françaises sont intéressées par un investissement plus important dans l'économie ukrainienne.

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Accélérez votre business en Ukraine.